Articles  >  Santé globale  >  Nos meilleurs alliés contre l’ostéoporose

Nos meilleurs alliés contre l’ostéoporose

par Sylvie Asselin, g.n.d.   www.sylvieasselinnaturopathe.com
En vieillissant, il est normal que notre corps se transforme, tout comme la densité de nos os. Il est important et intelligent d’être prévoyant et de rester à l’écoute de soi, ainsi que de consulter un professionnel de la santé et de faire vérifier sa densité osseuse. Mais pensez que ce changement physiologique, appelé aujourd’hui ostéopénie, représente un problème de santé présent en chacun de nous qui se transformera en ostéoporose; c’est selon moi un peu fataliste puisque nous sommes tous uniques et n’avons pas tous les mêmes habitudes de vie.

Je me rallie à certains professionnels de la santé, ayant une toute autre vision des choses, une vision plus naturelle en fait, qui déclarent que cette diminution de masse osseuse observée chez certaines personnes dans la cinquantaine fait partie intégrante du vieillissement normal de la personne. Surtout chez les personnes qui ne pratiquent pas d’activité physique de façon régulière, qui consomment de fortes quantités de protéines carnées qui déminéralisent les os, et tout ça en plus d’une consommation journalière de calcium de source laitière ayant pour résultat une piètre assimilation et une acidification de l’organisme, ce qui fragilise les os plus rapidement, un peu à la façon de la rouille sur la carrosserie de notre voiture.

Et si ces chercheurs disaient vrai? Et si la meilleure prescription était l’amélioration de nos habitudes de vie pouvant ralentir et conserver une ossature respectable jusqu’à la fin?

Côté alimentation, des études ont montré que la consommation de protéines de soya, comparativement aux protéines animales, amène moins d’excrétion de calcium urinaire. L’une de ces études, réalisée à l’Université du Texas, a révélé que les personnes qui ont absorbé des protéines de soya ont perdu la moitié moins de calcium dans l’urine que celles qui ont consommé des protéines animales. D’autres recherches ont prouvé que le soya aide à préserver la masse osseuse par son effet oestrogénique.

Il est prouvé à travers plusieurs études et observations que la qualité de la densité osseuse est intimement liée à l’exercice physique quotidien tel que : la natation, la marche rapide, la musculation, les étirements, tout exercice fait dans le respect de nos limites et de nos capacités.

La respiration est aussi essentielle pour oxygéner le corps afin de lui permettre d’effectuer son travail au maximum. Le repos et l’équilibre émotionnel sont aussi impliqués dans la réussite d’une bonne santé osseuse.

Alors à toutes les femmes qui avez le désir de conserver une santé et une vitalité optimales selon votre âge :

Mangez végétal le plus souvent possible, soyez informées, bougez, dansez, soyez actives, chantez, riez, amusez-vous. Soyez heureuses et en paix.
Flèche vers le hautHaut de page