Articles  >  Santé globale  >  Avoir une peau réellement en santé

Avoir une peau réellement en santé

par Sylvie Asselin, g.n.d.   www.sylvieasselinnaturopathe.com
La peau est un organe extraordinaire d’élimination utilisé régulièrement en médecine alternative. L’objectif premier, quand on sollicite un travail d’élimination cutanée, est de maximiser l’expulsion de déchets internes du corps en présence de maladies, de symptômes multiples ou en prévention, afin de conserver un corps en santé. Certains de nos déchets proviennent de cellules mortes de notre organisme, du sang, de la lymphe, de la digestion des protéines, de la fermentation des sucres, des produits chimiques, des OGM, de l’alcool, des médicaments, des drogues, du tabac et de toutes les formes de pollution.

La peau est un puissant émonctoire naturel qui comprend trois familles de glandes éliminatrices :
  • La couche basale de l’épiderme, décrite comme une muqueuse digestive.
  • Les glandes sudoripares, semblables à de petits reins, responsables de la sueur.
  • Les glandes sébacées du derme, similaires à des petits poumons qui respirent et éliminent des gaz carboniques et du sébum.

La peau joue une multitude de rôles physiologiques pour notre santé. Malheureusement on oublie souvent son grand pouvoir d’absorption. Tout ce que l’on applique sur notre corps, tels que crème nourrissante, vivifiante, hydratante, démaquillante, eau de toilette, bruine, crème solaire, crème auto-bronzante et teinture à cheveux, peuvent laisser des résidus toxiques, s’ils contiennent des ingrédients anti-santé. Eh oui! Une partie des produits utilisés pour nos soins corporels se retrouvent dans notre organisme après avoir pénétrés notre peau.

Comme la peau est déterminante de notre aspect physique, nous voulons qu’elle soit saine et éclatante, avec un maximum de tonus, en respect de notre âge. Sachez qu’il est important de vérifier la qualité de quelques facteurs naturels de santé en premier.

Pour bien nourrir sa peau, il est important de boire une eau de qualité afin de bien l’hydrater. Il est important aussi de respecter le processus de la soif : boire sans arrêt n’est pas une bonne habitude de vie pour nos reins. La constipation fait aussi partie des problèmes majeurs que l’on doit régler, afin d’éviter une intoxication massive et ce, dans le respect de l’approche Hygionomiste®.

Une alimentation majoritairement végétale et biologique est déterminante pour la conservation d’une peau radieuse. L’abondance de légumes crus, de germinations, de jus verts, de fruits frais, remplis d’antioxydants, le respect des acides gras essentiels, nourriture des muqueuses internes et externes de notre corps, ainsi que l’utilisation des bonnes huiles, sont des outils majeurs contre le vieillissement prématuré.

Il est aussi erroné de penser conserver une peau en santé sans se mettre en action régulièrement. Une bonne circulation sanguine ainsi qu’un bon tonus musculaire sont déterminants. Des exercices cardiovasculaires trois fois par semaine, de 1 heure, avec quelques séquences à 80% de son facteur cardiaque maximum, des étirements sur une base régulière et des exercices de musculation font aussi partie des meilleures prescriptions pour conserver une peau saine.

Une fonte musculaire s’installe dans la quarantaine : la pratique d’exercices adéquats conserve une musculation maximale, et du même coup, une peau ferme et bien vascularisée.

Nous avons la possibilité d’utiliser différentes méthodes pour stimuler la peau de notre corps. Les bains de boue minérale ou thermale ont des vertus spécifiques pour notre organisme. En séchant lentement, elles aspirent vers elles la masse sanguine et lymphatique, en plus des déchets et résidus qui se retrouvent au niveau de la peau. Certains Spa santé ont une panoplie de soins à nous offrir et il nous revient d’être prudent et de bien évaluer la compétence des conseillers qui s’y trouvent.

Il y a aussi de bons et de mauvais produits sur le marché pour nourrir, stimuler, nettoyer et conserver une peau d’apparence saine. Il est important de vérifier la liste des ingrédients retrouvés dans les produits que nous appliquons sur notre corps. Ils doivent être exempts de produits chimiques, de solvants, de stabilisateurs et d’agents de conservation douteux, de tout produit pouvant générer une toxicité à notre organisme. La peau est une porte d’entrée vers l’intérieur. Le sang et les organes internes tels que le foie, le cœur, le cerveau et bien d’autres, peuvent emmagasiner, dans leurs muqueuses, ces multiples produits loin d’être inoffensifs pour notre santé. Il est beaucoup plus facile d’emmagasiner des déchets toxiques que de les éliminer de notre organisme.

On retrouve sur le marché des produits de soins corporels contenant des ingrédients plus appropriés, comme certaines huiles essentielles et des antioxydants, provenant de l’alimentation, des acides gras essentiels issus d’oléagineux de qualité et de leurs huiles, des agrumes, des fines herbes, des plantes, certains de ces produits étant de source biologique. La liste est longue des bons produits mais elle l’est aussi des mauvais. Soyez critique et observateur : la qualité est de mise quand on cible la santé. Choisissez des conseillers ayant comme mission la santé globale.
Flèche vers le hautHaut de page